France
URL courte
441389
S'abonner

Après la diffusion de l’interview d’Alexandra de Taddeo, l’amie de Piotr Pavlenski, la juge d’instruction parisienne en charge de l’enquête a ordonné une expertise psychologique de la jeune femme. Une psychologue devra déterminer si elle présente «des troubles d’ordre psychologique ou des déficiences susceptibles d’influencer son comportement».

La juge en charge de l’affaire de la diffusion des vidéos intimes de Benjamin Griveaux a ordonné une expertise psychologique d’Alexandra de Taddeo, l’amie de l’«artiste» réfugié russe Piotr Pavlenski, relate l’Obs en se référant à une source judiciaire.

Selon le média, une telle décision a été prise après la diffusion, dimanche 1er mars, d’une interview exclusive de la jeune femme lors de l'émission «66 minutes» sur la chaîne M6.

Lors de celle-ci, elle a affirmé ne pas avoir pris part à la mise en ligne de ces vidéos X. Elle a même indiqué qu’elle avait été «en colère évidemment» après avoir appris que Pavlenski les avait diffusées.

D’après l’Obs, elle est actuellement sous contrôle judiciaire et sera bientôt examinée par des experts psychologiques afin de savoir si elle est concernée par «des troubles d’ordre psychologique ou des déficiences susceptibles d’influencer son comportement».

La juge d’instruction parisienne en charge de l’enquête a commis lundi 2 mars une psychologue qui devra rendre un rapport d’expertise détaillé avant le 1er juin. Cette dernière va déterminer «le niveau d'intelligence» d’Alexandra de Taddeo et définir si elle «a présenté et présente toujours des troubles d’ordre psychologique ou des déficiences susceptibles d’influencer son comportement notamment son affectivité et son émotivité» et de «décrire les caractéristiques, les aspects particuliers de l’histoire personnelle et familiale qui ont influencé sur la formation de sa personnalité».

L’affaire Griveaux

Le 13 février, Piotr Pavlenski, «artiste» réfugié russe en France, a diffusé sur Internet des vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux. Il a indiqué qu’il avait trouvé les séquences de l’ancien porte-parole du gouvernement dans l'ordinateur portable de sa compagne, Alexandra de Taddeo, en novembre 2019.

Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo ont été mis en examen puis placés sous contrôle judiciaire le 18 février pour «atteinte à l'intimité de la vie privée» et «diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement» à caractère sexuel.

Pendant sa garde à vue, la jeune femme a confirmé que Benjamin Griveaux lui avait envoyé des vidéos à caractère sexuel en 2018.

Après la diffusion du contenu en question, Griveaux a abandonné la course à la mairie de Paris.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Benjamin Griveaux, Alexandra De Taddeo, Piotr Pavlenski, expertise, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook