France
URL courte
516115
S'abonner

La situation des agriculteurs, dont le taux de suicide est plus élevé que la moyenne, a fait l’objet d’un débat entre Éric Zemmour et Frédéric Descrozaille (LREM) dans l’émission Face à Face. Selon l’élu, certains vivent bien en touchant 350 euros par mois, le polémiste rappelant pour sa part que cette somme est inférieure au RSA.

Abordant le sujet des agriculteurs français dont certains peinent à joindre les deux bouts, et dont environ deux se suicident par jour selon la Mutualité sociale agricole, Éric Zemmour et Frédéric Descrozaille, député LREM du Val-de-Marne, ont présenté sur le plateau de CNews leurs opinions divergentes quant aux revenus du monde agricole.

Intervenant dans l’émission Face à face, l’éditorialiste a pointé du doigt qu’«un tiers des agriculteurs touchent 350 euros par mois», cette somme correspondant à «la moitié de l’allocation de droit d’asile et le tiers du RSA». En réaction, son interlocuteur a argué qu’il n’était pas possible de comparer l’agriculteur à un salarié, parce que «ça n’a pas de sens».

​Et d’ajouter: «Je vais dire quelque chose qui va peut-être vous choquer mais il y a des agriculteurs, ce n’est pas la majorité de ceux qui gagnent 350 euros, mais il y en a, qui gagnent 350 euros et qui vivent bien». En expliquant sa position, il a précisé que ceux-ci capitalisaient 

En outre, le député LREM a poursuivi en affirmant que les agriculteurs avaient un «problème de renouvellement de génération», alors que «c’est un métier magnifique» avec la possibilité de «bien gagner sa vie».

Défendant son point de vue, il a lancé qu’«il ne faut raconter quand on est agriculteur, qu’on est condamné à gagner 350 euros, ça ce n’est pas vrai».

L’impact de la crise

Ce chiffre vient d’une étude réalisée par la Mutualité sociale agricole (MSA), selon laquelle 30% des chefs d’exploitation français touchent cette somme. Selon Nicolas Bondonneau, directeur délégué aux politiques sociales à la MSA, cité par l’AFP, cette information était valable pour 2015 et 2016, les années marquées par la crise économique.

Cependant, 20% des agriculteurs ont déclaré une absence totale de revenus en 2017, d’après le rapport de l’Insee, alors que les micro-entrepreneurs tiraient en moyenne 470 euros mensuels de leurs activités.

Selon les chiffres de la MSA, 605 décès par suicide ont été enregistrés en 2015 parmi les agriculteurs, soit «plus de deux suicides par jour, selon les chiffres de la Mutualité sociale agricole parus cet été [2019, ndlr], a indiqué la journaliste Anne-Claire Le Sann sur le plateau du 12/13.

Lire aussi:

Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
La République en Marche! (LREM), agriculteur, Eric Zemmour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook