France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (338)
21493
S'abonner

Deux nouveaux cas de coronavirus s'ajoutent aux cas précédents recensés parmi les députés, a indiqué dimanche l'ARS Ile-de-France dans son bilan de suivi quotidien.

Selon le bilan de suivi quotidien de l'ARS Ile-de-France, deux autres députés s'avèrent être infectés par le coronavirus, ce qui porte à quatre le nombre de parlementaires contaminés.

Le nom des deux députés en question n'a pas été rendu public par l'agence de santé régionale, qui recense également deux cas confirmés parmi des agents de l'Assemblée nationale, fait savoir l'AFP.

Deux premiers cas avérés avaient été annoncés jeudi -le député du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer et un salarié de la buvette de l'Assemblée.

Premiers cas

Un nouveau cas a été annoncé samedi 7 mars, concernant l'élue Elisabeth Toutut-Picard, députée LREM de Haute-Garonne, qui a dû être hospitalisée. Elle a indiqué que «son état général s'étant bien amélioré, elle est sortie de l'hôpital» samedi en fin de journée.

M.Reitzer est quant à lui «en réanimation mais son état est stable», indiquait samedi son entourage à l'AFP.

Les six cas confirmés de coronavirus à l'Assemblée nationale «sont en situation d'isolement et ont été contactés pour préciser les chaînes de contamination et identifier les différents cas contacts», souligne l'ARS Ile-de-France dimanche, chargée «de piloter l'ensemble des enquêtes relatives aux cas identifiés».

«Les enquêtes sanitaires sont en cours et des mesures de gestion ont été prises par les services de l'Assemblée pour limiter une éventuelle diffusion du virus», poursuit l'agence de santé.

Contrer le virus

Après l'apparition des deux premiers cas avérés de coronavirus, «une série de dispositions ont été prises par le président de l'Assemblée nationale et les questeurs dans le but de lutter contre la propagation du virus et d'adapter la présence des députés, collaborateurs et personnels de l'institution», précisait la présidence.

L'Assemblée nationale ayant décidé en juillet d'interrompre ses travaux parlementaires «du 9 mars au 22 mars inclus, le nombre de personnes sur site sera fortement réduit du fait du départ des députés dans leur circonscription et des congés annuels», rappelle l'AFP.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (338)

Lire aussi:

Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Quel est le secret de ces trois départements où aucune mort du Covid-19 n’a été recensée?
«Il n’est pas le général de Gaulle», Macron est-il à la hauteur face au coronavirus?
Tags:
députés, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook