France
URL courte
71422
S'abonner

Les activistes d’Action non-violente COP21 se sont réunis ce vendredi 13 mars à Paris pour «dénoncer la fragilité de nos sociétés et appeler à un changement de système». Ils arborent des portraits d’Emmanuel Macron la tête en bas.

Pour dénoncer l’inaction climatique du gouvernement français, des militants d’Action non-violente COP21 se sont rassemblés à Paris ce 13 mars et tentent de s’approcher de l’Élysée.

«Avant de voter, faisons le vrai bilan du gouvernement #DémasquonsMacron», revendiquent leurs pancartes. Ils brandissent également des portraits d’Emmanuel Macron la tête en bas.

​Les militants revendiquent la «réquisition» de 128 portraits officiels du Président, le dernier dans la mairie d'un petit village du Pays basque, à Irissary (Pyrénées-Atlantiques), le 23 août, à la veille du G7 de Biarritz.

Lire aussi:

The Lancet met en garde contre son étude sur l’hydroxychloroquine
Le sketch d'un humoriste noir jouant un esclave sur le plateau de Cyril Hanouna en 2013 ressort et ne passe plus – vidéo
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
Paris, réchauffement climatique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook