France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
11515
S'abonner

Des mesures exclusives ayant été annoncées le 12 mars par le Président de la République, les Français se sont rendus nombreux dans les magasins ou sur leur ordinateur pour faire des courses en ligne, mettant hors service certains sites.

De nombreux Français se sont précipités dans les supermarchés et sur les sites des boutiques en ligne pour faire des provisions après qu’Emmanuel Macron les a invités, dans son discours du 12 mars, à limiter leurs déplacements. Face à cette demande accrue, les sites des enseignes de la grande distribution ont croulé sous les commandes.

«Victimes de notre succès, merci de renouveler votre visite d’ici quelques minutes», a affiché Leclerc sur son site jeudi soir.

«Oups! Le site est en maintenance», avertissait Auchan.

Du point de vue affluence, la situation était similaire par exemple dans les supermarchés Auchan où les clients ont afflué dès l’ouverture.

Et ont raflé des rayons entiers chez Leclerc.

La situation était la même chez Monoprix.

Jeudi 12 mars, le Président de la République a annoncé plusieurs mesures à la suite de l’épidémie de Covid-19 qui a déjà fait 61 morts dans le pays.

Le discours à la nation

Ainsi, dans l’actuelle situation, qu’Emmanuel Macron a qualifiée de «plus grave crise sanitaire qu'ait connu la France depuis un siècle», les crèches, écoles et universités fermeront à partir du 16 mars et ce jusqu'à nouvel ordre. Le Président a également appelé les entreprises, quand il est possible, de permettre aux employés de travailler à distance. Il a repris le conseil des autorités sanitaires qui ont appelé les personnes les plus vulnérables à rester autant que possible chez elles.

Les transports publics continueront de circuler afin que les habitants aient la possibilité de se soigner, mais les habitants ont été appelés à réduire leurs déplacements «au strict nécessaire».

 

 

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Covid-19, coronavirus SARS-CoV-2, France, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook