France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
6423273
S'abonner

De retour du Touquet, la première dame française a été «stupéfaite de croiser autant de monde» en plein centre de Paris malgré les nombreux appels à la distanciation sociale.

Coutumière des longues marches dans Paris, Brigitte Macron a fait part de sa stupéfaction face aux foules de Français qui se promènent sur les quais le long de la Seine en pleine pandémie de coronavirus, relate Le Parisien.

Selon le journal, lors du vote matinal avec son époux au Touquet dimanche 15 mars, la première dame avait été «interloquée de voir les gens se masser les uns contre les autres» à la sortie du bureau de vote. Mais les badauds de Paris lui ont de toute évidence réservé une plus grande surprise.

Entourée par ses gardes du corps, Mme Macron saluait les Parisiens qui n’avaient pas connu un dimanche si ensoleillé depuis longtemps. Elle en a profité pour leur demander de respecter la distance de sécurité. Le quotidien affirme qu’elle était néanmoins «stupéfaite d’y croiser autant de monde».

Pour sa part, actu.orange souligne ironiquement que Brigitte Macron bénéficie d'un grand jardin à Élysée, alors que les Parisiens «ne possèdent pour la grande majorité pas de jardin privatif».

Un proche des Macron pointe «l’insconcience» des Français

Le Parisien cite en outre un proche du couple présidentiel qui dénonce «une folie» des «gens inconscients». «Le Président pensait qu'ils avaient compris, on a vu que non», tempête-t-il.

Précédemment, une correspondante du magazine polonais à Paris avait dénoncé l’«irresponsabilité» des Français face à la pandémie de coronavirus.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
situation sanitaire, Covid-19, Brigitte Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook