France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
161231
S'abonner

Indiquant que la lutte contre le coronavirus est «aussi une guerre économique et financière», Bruno Le Maire a annoncé ce 17 mars une croissance «qui sera très détériorée» en 2020. Un apport de 45 milliards d’euros sera mis à disposition des entreprises, alors que les charges fiscales et sociales seront reportées.

Se prononçant sur l’épidémie de coronavirus, le ministre français de l’Économie a déclaré que cette lutte était «aussi une guerre économique et financière» qui sera «durable». Il a également mis en garde contre une croissance «qui sera très détériorée» en 2020.

«Elle sera durable, elle sera violente [...] et cette guerre, elle doit mobiliser toutes nos forces», a martelé le ministre au micro de RTL.

Il a également confirmé le report des charges fiscales et sociales de mars tout en annonçant leur annulation éventuelle. En outre, 45 milliards d’euros seront débloqués pour les entreprises et les salariés, selon Bruno Le Maire.

 

Un fond de solidarité d’un milliard d’euros sera aussi créé pour les microentrepreneurs, pour les plus petites entreprises, pour les indépendants, dont les chiffres d’affaires ne dépassent pas un million. Ceux qui ont perdu par rapport à mars 2019 en mars 2020 70% de leur chiffre d'affaires sont également concernés par cette mesure.

«Nous voulons que la solidarité joue à plein», a déclaré le ministre. «On va faire simple. On va faire massif et on va faire solidaire: 1.500 euros, c'est le tarif de base qui sera garanti sous forme forfaitaire à toute entreprise qui rentrerait dans ce champ», a-t-il expliqué.

​Le coronavirus va plonger la France dans la récession en 2020, a estimé le ministre de l'Économie , qui a annoncé que le gouvernement tablait désormais sur un recul du produit intérieur brut (PIB) de 1%.

Le gouvernement, qui doit présenter «dans quelques heures» un projet de loi de finances rectificatif, inscrira «comme prévision de croissance en 2020 -1%, c'est-à-dire une croissance négative», a affirmé le ministre sur RTL ajoutant que ce chiffre était «provisoire».

Restrictions

La veille, Emmanuel Macron a annoncé un confinement total pendant au moins 15 jours, à partir du mardi 17 mars, à 12h00, la mesure visant à protéger la population contre la propagation du coronavirus.

Les déplacements seront fortement réduits sur l'ensemble du territoire de la France métropolitaine et dans les territoires d'Outre-mer. Il a également insisté sur le télétravail et le report du second tour des élections municipales.

 

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
épidémie, Bruno Le Maire, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook