France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
16415
S'abonner

Face à un nombre de personnes infectées «qui ne cesse de croître chaque jour», les capacités de réanimation «sont saturées dans le Haut-Rhin» et «très largement occupées dans le Bas-Rhin», a fait savoir ce 17 mars sur France Inter Josiane Chevalier, préfète de la région Grand-Est et du Bas-Rhin.

La préfète du Grand-Est, Josiane Chevalier, a constaté ce 17 mars que les capacités de réanimation des hôpitaux du Haut-Rhin, l'un des principaux foyers épidémiques de coronavirus en France, étaient «saturées».

Mme Chevalier est par ailleurs revenue sur les mesures entreprises par le système de santé pour résoudre les problèmes auxquels il est confronté:

«Nous faisons bloc, avec toutes les collectivités, avec le monde hospitalier et celui de la médecine de ville, les cliniques privées… Chaque jour on invente une nouvelle forme de prise en charge pour libérer des places. […] Cette solidarité nationale, régionale et départementale est très importante.»

Le point sur la situation en France

Le Covid-19 a déjà touché plus de 6.600 personnes et en a tuées 148. Le Grand-Est est l'une des zones les plus touchées par le coronavirus, depuis l'éclatement de l'épidémie, car celle-ci est «partie d’un rassemblement évangélique qui a eu lieu dans le Haut-Rhin, avec plus de 3.000 personnes et un non-respect des mesures barrières», toujours selon la préfète du Grand-Est. Et de poursuivre, qu'«on paie le prix fort de cette non prise en compte des mesures de base.»

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
Bas-Rhin, Haut-Rhin, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook