France
URL courte
15535
S'abonner

Une femme a été interpellée devant l’Élysée ce mardi, après s’être jetée, un couteau à la main, sur un policier en faction, révèle un journaliste du Point. Si ses motivations sont pour le moment inconnues, les policiers privilégient la piste du «suicide by cops».

Une femme armée d’un couteau a agressé un policier en faction devant l’Élysée, rapporte ce mardi 17 mars un journaliste du Point. 

Après avoir enjambé les barrières entourant le palais, elle s’est ruée sur une policière en poste, pour la menacer de sa lame. L’agent a alors sorti son arme, sans en faire usage. L’assaillante a finalement été maîtrisée par un  CRS, à l’aide de son tonfa.

L’agresseur, une femme âgée de 42 ans d’origine albanaise, n’est pas inconnue des services de police. En effet, elle avait déjà mordu un agent des forces de l’ordre en 2019.

La piste du «suicide by cops»

L’agresseur a été placé en garde à vue. Ses motivations sont pour l’instant inconnues, mais la piste du «suicide by cops» est privilégiée. Cette méthode consiste à s’en prendre volontairement aux forces de l’ordre dans l’attente d’une riposte mortelle. L’enquête a été confiée au commissariat du 8e arrondissement.

 

Lire aussi:

Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Quel est le secret de ces trois départements où aucune mort du Covid-19 n’a été recensée?
«Il n’est pas le général de Gaulle», Macron est-il à la hauteur face au coronavirus?
Tags:
attaque au couteau, arme blanche, palais de l'Élysée, agression
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook