France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
31932
S'abonner

Alors que les personnels de santé, en situation de pénurie, attendent du matériel pour se protéger du coronavirus et pouvoir soigner les patients, des vols de masques sont venus entacher l’organisation de la lutte sanitaire dans le pays. Invité sur Europe 1, le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, s’indigne.

Invité sur Europe 1 ce mercredi 18 mars, Xavier Bertrand a commenté la déclaration du chef de service de l'unité des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Tenon de Paris, Gilles Pialoux, selon laquelle il y a trois ou quatre jours le transporteur de masques FFP2 avait été braqué à la sortie du dépôt. 20.000 masques ne sont pas arrivés à cause du vol.

«C'est quand même un pur scandale que des salopards volent des masques aujourd'hui, qu'un camion de masques se fassent braquer comme dans un hold-up», s'est indigné le président de la région des Hauts-de-France.

Des entreprises françaises cherchent à fabriquer des masques

Selon le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, «plusieurs millions» de masques doivent être livrés aux hôpitaux et aux pharmacies dans la journée du mercredi 18 mars, ou jeudi au plus tard.

Face à la pénurie, des entreprises françaises cherchent à fabriquer des masques. D’après Xavier Bertrand, «des industriels du textile cherchent des solutions pour aller très vite».

«Vous avez une entreprise comme Tereos, le premier sucrier, qui regarde comment, à partir de l'alcool qu'il produit, il peut fabriquer des solutions hydroalcooliques», note le président de la région Hauts-de-France.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Tags:
Covid-19, masques, Xavier Bertrand, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook