France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
2648150
S'abonner

La police a dû intervenir pour mettre fin à un barbecue géant et faire respecter les mesures de confinement, ce mardi 17 mars, dans la région de Rouen. Les forces de l’ordre ont été accueillies par des feux d’artifice tirés dans leur direction.

Le confinement n’a pas été respecté par tous ce mardi 17 mars, en particulier à Elbeuf, dans la région de Rouen, où plusieurs individus avaient décidé d’organiser un barbecue géant. La police a été forcée d’intervenir vers 21h00, rapporte le quotidien Paris Normandie. La brigade anticriminalité (BAC), la brigade canine et une compagnie départementale d’intervention ont été mises à contribution pour déloger une cinquantaine de jeunes et les exhorter à rentrer chez eux.

Accueillis par des feux d’artifices

La situation a dégénéré lorsque certains individus ont commencé à tirer des feux d’artifices dans la direction des forces de l’ordre. Les policiers ont dû utiliser des grenades lacrymogènes pour disperser les récalcitrants.

«Certains ont confondu confinement avec rodéo. Confinement avec barbecue. Confinement avec tirs de mortiers », confie l’un des fonctionnaires au Journal d’Elbeuf.

Aucun agent n’a été blessé, même si quelques dégâts sont à déplorer concernant les véhicules des forces de l’ordre. Il n’y a pas eu d’interpellations, selon Info Normandie.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Le couvre-feu et la Garde nationale à Washington suite aux manifestations devant la Maison-Blanche - vidéos
Tags:
mortier, police, banlieue, confinement, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook