France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (138)
113110
S'abonner

Deux habitants de Pocé-les-Bois, en Bretagne, ont eu l’idée de s’échanger des objets entre voisins par drone dans le contexte de confinement et ont filmé un court clip pour illustrer cette idée. Ils se sont servis d’un quadricoptère pour livrer des gâteaux apéritifs à l’un d’entre eux, fait savoir Ouest-France.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux depuis mercredi 18 mars montre comment un Breton a résolu un «problème» de livraison dans la période de confinement en France. Il a utilisé un drone pour se faire livrer un paquet de gâteaux apéritifs à domicile, relate le quotidien Ouest-France.

La séquence commence par un drone qui vole avec un paquet accroché à ce dernier. Il s’avère ensuite qu’il s’agit de gâteux apéritifs, fait savoir le média.

La vidéo est accompagnée d’un message: «Ici, c’est confinement obligatoire donc on reste chez soi! Mais on laisse jamais un voisin seul sans apéro en Bretagne».

Jérémy Toman, le musicien de Pocé-les-Bois qui apparaît à la fin de la vidéo, a expliqué les conditions de ce tournage à l’improviste en période de confinement. Les auteurs de cette vidéo ont eu l’idée de se passer des objets de voisin à voisin à l’aide d’un drone et ont filmé le court clip en environ cinq minutes. Après, ils l’ont monté sur un portable.

Mesures de confinement en France

Depuis mardi, en France, des mesures strictes de confinement pour deux semaines au moins ont été introduites par Emmanuel Macron qui a comparé la situation à une guerre. De ce fait, dès le 17 mars à midi et au moins pour 15 jours, les déplacements sont très fortement réduits sur l'ensemble du territoire que ce soit en France métropolitaine ou dans les territoires d'outre-mer.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (138)

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
santé, France, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook