France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (164)
24467
S'abonner

Menacée de mort sur un parking à Limoges, une infirmière a préféré donner à son agresseur la boîte de masques de protection qu’elle détenait, relate Le Populaire du Centre.

En pleine pénurie de matériel de protection, une infirmière a été attaquée ce 20 mars à Limoges et s’est fait voler une boîte de masques et un gel antiseptique, relate le quotidien régional Le Populaire du Centre.

Tandis qu’elle rendait visite à des patients dans le centre de Limoges vers 9h30, une infirmière libérale a été agressée dans le parking d’un immeuble, affirme l’intéressée.

Elle raconte qu’un inconnu portant une capuche et une écharpe pour cacher son visage lui a sauté dessus et l’a menacée:

«Il m’a dit “donne ton matos ou tu crèves”. Je n’ai pas résisté. Je lui ai donné ma boîte de masques et mon flacon de solution hydroalcoolique».

Absence de matériel pour travailler 

L’homme a fui à pied. La boîte contenait dix-huit masques que la victime avait récupérés la veille.

Elle est également revenue sur les conditions de travail difficiles en cette période d’épidémie. Elle a témoigné de l’impossibilité de tenir le coup:

«Ce n’est plus possible de travailler comme ça. Non seulement on bosse sept jours sur sept, mais en plus on ne nous fournit aucun matériel pour travailler et on se fait agresser et voler», déplore-t-elle.

Plus tard dans la journée, la femme a déposé plainte contre son agresseur qui n’a pas encore été interpellé, conclut le quotidien.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (164)

Lire aussi:

Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Quel est le secret de ces trois départements où aucune mort du Covid-19 n’a été recensée?
«Il n’est pas le général de Gaulle», Macron est-il à la hauteur face au coronavirus?
Tags:
vols, masques, infirmière, Limoges
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook