France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
291715
S'abonner

Alors que le ministre de l’Intérieur a promis des restrictions encore plus strictes concernant le coronavirus, il a annoncé que les forces de l’ordre avaient déjà dressé près de 39.000 verbalisations. Depuis mardi 17 mars, date d’entrée en vigueur des mesures de confinement, 860.000 contrôles ont été effectués sur le territoire.

Depuis la mise en place des mesures de confinement, le ministère de l’Intérieur a mobilisé un grand nombre de fonctionnaires dans l’Hexagone afin de veiller à l’application de celles-ci. Christophe Castaner a dévoilé les premier chiffres ce samedi matin: 867.695 personnes ont été contrôlées et 38.994 contraventions d’un montant de 135 euros ont été dressées. La veille, il avait annoncé la mise en place de mesures plus strictes contre les Français qui ne respectaient pas le confinement.

Il a également affirmé que les forces de l’ordre seraient à nouveau «mobilisées partout en France pour procéder à des contrôles fixes et mobiles». Le ministre souhaite ainsi ne plus voir les mêmes images que le week-end dernier, durant lequel de nombreuses personnes avaient bravé la consigne du gouvernement.

Plusieurs placements en garde à vue

Cette semaine, des personnes déjà sanctionnées ont continué à sortir sans justification. C’est le département de la Seine-Saint-Denis qui a comptabilisé le plus de verbalisations (1.300). La justice a autorisé le placement en garde à vue de ces individus pour «mise en danger de la vie d’autrui». Des mesures plus sévères sont réclamées par les professionnels de la santé.

Des mesures plus strictes dans certaines villes

Plusieurs villes françaises ont décidé de renforcer les mesures déjà imposées par le gouvernement, toujours pour décourager la population de sortir sans raisons. Paris a ainsi fermé les quais de Seine, tandis que le maire de Nice a interdit l’accès à la promenade des Anglais et a instauré un couvre-feu. La plupart des parcs et jardins sont également fermés.

Le confinement est prévu au moins jusqu’à la fin du mois et son prolongement n’a pas encore été acté, a affirmé Christophe Castaner, mais tout laisse à penser qu’il le sera. Selon le ministre de la Santé, Olivier Véran, il pourra cesser «quand le virus ne circulera plus».

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Armement: éprouvé au combat, le canon CAESAR de Nexter a séduit la République tchèque
Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme - images
Règlement de compte en Seine-Saint-Denis, un jeune de 16 ans tué de deux tirs
Tags:
mesures de sécurité, garde à vue, Covid-19, procès-verbal, France, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook