France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
8184
S'abonner

Confinés, certains habitants d’immeubles applaudissent, les pompiers et policiers déclenchent leurs sirènes: à Mulhouse, Paris, Ajaccio, nombreux sont ceux qui rendent hommage aux «héros en blouses blanches», lesquels s’efforcent de sauver les malades atteints du Covid-19.

Pour dire merci au personnel soignant qui fait tout son possible pour lutter contre le coronavirus, plusieurs «initiatives» ont été lancées par les Français. Ces vidéos diffusées sur les réseaux sociaux en témoignent.

Ainsi, à Mulhouse, les policiers et les pompiers ont déclenché leurs sirènes en guise de remerciements.

​Une autre façon de montrer sa gratitude, très populaire depuis le premier jour du confinement, consiste à se mettre à la fenêtres pour applaudir.

​Mais les internautes ont également trouvé d’autres moyens, plus atypiques, pour encourager les «héros», comme l’illustrent ces séquences diffusées sur Twitter.

450 décès en France

En France, la pandémie a causé le 21 mars la mort de 450 patients (78 supplémentaires en 24 heures) et entraîné l'hospitalisation de 5.226 malades, dont près de 1.300 en réanimation, selon le ministère de la Santé.

Près de 1.600 patients ont quitté les hôpitaux, guéris. Au total, le pays compte 12.612 cas de contamination. Depuis le 17 mars, les habitants sont confinés chez eux pour au moins deux semaines.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
confinement, médecine, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook