France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
403011
S'abonner

Les cas de coronavirus se multipliant dans les maisons de retraite et les Ehpad, des représentants de ces derniers sonnent l’alarme et demandent l’aide du ministre de la Santé.

Les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les maisons de retraite et les services à domicile sont très inquiets au sujet des personnes dont ils ont la charge. En effet, ils redoutent la mort de quelque 100.000 personnes sur les «plus d’un million de résidents» et font part de leur préoccupation dans une lettre adressée au ministre de la Santé, Olivier Véran, le 20 mars révélée par le journaliste François Beaudonnet sur Twitter et par France Télévisions. Le personnel évoque notamment un manque critique de masques.

Le journaliste François Beaudonnet a expliqué la situation sur le plateau du 19/20 de France 3. Il a précisé que cette lettre avait pour objectif de dire au gouvernement deux choses principales.

«Un. Nous risquons d’avoir 100.000 morts dans les EHPAD […] si des mesures urgentes ne sont pas prises. Ces mesures sont la livraison immédiate de masques de protection pour les personnels soignants, des masques qui partout ce soir viennent à manquer», a-t-il indiqué.

Selon lui, les médecins, les infirmières et les directeurs des maisons de retraite avertissent qu’ils n’ont plus que quelques jours de stock et que par la suite, ils vont se présenter sans masques auprès des personnes âgées.

Besoin de 500.000 masques par jour

Or, c’est le personnel qui est le principal vecteur de contamination dans ces établissements.

Les estimations donnent le chiffre de «500.000 masques par jour».

«La deuxième demande qui est inscrite dans cette lettre, c’est que les résidents des EHPAD atteints par le coronavirus soient pris en charge à l’hôpital. Aujourd’hui, ce n’est pas systématiquement le cas. Or, les maisons de retraite ne sont pas équipées de respirateurs artificiels, par exemple», a poursuivi François Beaudonnet.

Il a fait remarquer que l’objectif de cette lettre était d’alerter le ministre et le gouvernement, car, d’après les professionnels des personnes âgées, il est possible d’éviter «cette hécatombe» avec deux mesures simples.

«Premièrement, supprimer les repas pris en groupe […], chacun devra manger dans sa chambre et deuxièmement, livrer du matériel de protection, surtout des masques».

«Et dans les deux cas, il va falloir faire très très vite», a-t-il ajouté pour conclure.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin
Tags:
personnes âgées, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook