France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
4417838
S'abonner

Alors que le coronavirus a déjà fait 562 morts en France, un document «inédit» a été envoyé par la hiérarchie à un escadron de gendarmerie, selon France 3 Rhône-Alpes qui dit l’avoir eu en exclusivité. Le conseil de «vérifier les bénéficiaires de vos assurances vie» y figure, entre autres.

La rédaction de France 3 Rhône-Alpes affirme s’être procurée en exclusivité un document envoyé par mail à un escadron de gendarmerie. Selon le média, il s’agit d’une directive interne qui a «fait l'effet d'une bombe».

C’est à cause de son contenu que le document a été mis en ligne sur un groupe Facebook fermé et accessible uniquement aux gendarmes. Mais que dit-il exactement?

«Le GGD (le groupement de gendarmerie départemental) vous conseille de vérifier vos contrats d’assurance et notamment les bénéficiaires de vos assurances vie», ont pu lire les destinataires de ce mail.

Publication supprimée

Cette phrase a été surlignée en jaune, tout comme une autre indiquant que le port d’un masque est prévu seulement pour les militaires présentant des symptômes. Lors des contrôles, il est exclu. Le nom de l’escadron a été cachée.

D’après la rédaction de France 3 Rhône-Alpes, cette publication a été supprimée le 21 mars par le modérateur du groupe, les «commentaires effarés» étant trop nombreux.

«Ce document est adressé principalement à l'intention des jeunes gendarmes, une façon de rappeler qu'être gendarme, c'est exercer un métier à risques en général et d'autant plus en cette période d'épidémie de coronavirus», a appris France 3 au niveau du commandement.

Port des masques dans la police

Les règles strictes encadrant le droit de porter un masque pour les policiers en mission ont été assouplies et, sans que celui-ci soit généralisé, les agents sont désormais autorisés à le porter si les «circonstances» «l’exigent», selon une note interne dont l'AFP a eu connaissance le 21 mars.

Depuis le début du confinement et la mise en place de contrôles pour le faire respecter, la police nationale fait face à une fronde menée par ses syndicats qui réclament le droit pour les agents de porter un masque.

La colère des policiers a été attisée par la diffusion largement relayée sur les réseaux sociaux et en interne de directives écrites ou orales, proscrivant le port du masque sur la voie publique ou à l'accueil du public.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Une rixe éclate place de la Chapelle–vidéos
Tags:
assurance, masques, Covid-19, gendarmes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook