France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
391393
S'abonner

L’Élysée a réagi à l’inquiétude de ceux qui s’étonnaient de voir Emmanuel Macron sans masque lors d’une récente apparition publique, assimilant ce geste aux visites de Georges Clemenceau dans les tranchées de la Première Guerre mondiale.

La récente visite d’Emmanuel Macron dans un ancien hôtel parisien réquisitionné pour accueillir des sans domicile fixe durant la crise due au coronavirus a suscité une controverse: en dépit de la pandémie, le chef de la République ne portait pas de masque et ne respectait pas les distances de sécurité.

Le fait de voir M.Macron sans masque lors d’une sortie publique a surtout étonné les médecins qui ont estimé que le Président prenait des risques. Contacté à ce sujet par le journaliste de CNews Loïc Signor, l’Élysée a appelé les médias à «s’habituer à voir le Président au contact sur le terrain»: «C’est Clemenceau dans les tranchées!».

«C’est un autre combat»

Dévoilée lors de l’émission Punchline, la réponse a provoqué une réaction amère des deux invités, Gilbert Deray, chef du service de néphrologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, et Jérôme Marty, patron de l’Union française pour une médecine libre (UFML).

Ainsi, pour M.Deray, il ne faut pas que «certains se croient invincibles face au coronavirus parce que l’on ne l’est pas». «C’est pas les tranchées, c’est pas 1914, c’est pas Clemenceau: c’est un autre combat», a-t-il conclu.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
La vidéo de la «destruction de chars» azerbaïdjanais partagée en ligne par la Défense arménienne
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Tags:
Emmanuel Macron, Georges Clemenceau, pandémie, masques, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook