France
URL courte
27679
S'abonner

Alors que de nombreux Français remercient le personnel soignant en l’applaudissant depuis leurs fenêtres, certains se préoccupent avant tout de leur sécurité et leur reprochent leur proximité avec le virus, comme c’est le cas d’une aide-soignante à Toulouse qui a découvert un message l’appelant à déménager sur la porte de son domicile.

Une aide-soignante de 24 ans qui est amenée à s'occuper de cas de coronavirus en collaborant avec le CHU de Toulouse a découvert un mot anonyme collé à la porte d’entrée de son appartement lui demandant de quitter son logement pour la sécurité des voisins. Elle a publié le 22 mars la photo de ce message sur sa page Facebook.

Comme le relate France 3, l'aide-soignante a trouvé ce message après une longue journée de travail:

«Bonjour, Madame Rainoldi. En sachant votre profession, est-il possible pour notre sécurité de ne pas toucher les portes des parties communes ou peut-être dans les prochains jours de loger ailleurs? Et peut-être aussi de sortir votre chien plus loin?».

Elle l’a pris d’abord pour une blague

Pensant d’abord à une plaisanterie douteuse, elle a poursuivi sa lecture: «Ne prenez pas ça contre vous mais je pense que moi-même ainsi que les voisins se sentiront plus en sécurité». Le message anonyme se termine par un «Mes amitiés».

Choquée, l’aide-soignante s’est mise en colère.

«Je ne suis pas une terroriste mais un personnel soignant!», a-t-elle expliqué auprès de France 3. «J’applique scrupuleusement les règles d’hygiène. Je laisse ma blouse au travail. Je m’y lave les mains et dès que je rentre du boulot, je me douche», a-t-elle ajouté en déplorant le manque d’informations reçues par les gens.

«C'est très hypocrite»

Ses collègues ont jugé cette situation très hypocrite.

«On vous applaudit puis ensuite on vous considère comme des pestiférés. J'aurais préféré que les personnes viennent me voir pour me poser des questions. Il faut que ces personnes reviennent à l'essentiel, c'est-à-dire être solidaires plutôt que de vivre chacun pour soi», s’est indigné l’un d’entre eux.

Selon la chaîne régionale, cet incident n’a pas démotivé l’aide-soignante qui continue à soigner les personnes atteintes du Covid-19. Elle n’envisage pas de quitter son appartement, ni de promener son bouledogue français «plus loin». L’auteur du message, lui, reste toujours anonyme.

Des morts de médecins

Cinq médecins sont décédés en France à cause du coronavirus.

Selon le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, la France est le cinquième pays à comptabiliser plus de 1.000 décès dus au coronavirus, avec le chiffre officiel de 1.100 morts au 24 mars. En outre, 22.300 contaminations ont été confirmées et 2.516 personnes sont en soins intensifs.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
Tags:
Jérôme Salomon, Toulouse, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook