France
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
3311923
S'abonner

À la fièvre et la toux, les scientifiques ajoutent aujourd’hui de nouveaux symptômes du coronavirus. Des troubles gastriques, ainsi que la perte du goût et de l’odorat sont mis en avant.

À mesure que la pandémie progresse, les recherches scientifiques sur le coronavirus se précisent ; des médecins ont ainsi mis en lumière de nouveaux symptômes liés à l’infection, rapporte BFM TV, ce mercredi 25 mars.

Plusieurs de ces signes affectent le système digestif, comme l’explique sur BFM TV Robert Sebbag, infectiologue à l'hôpital de la Pitie-Salpêtrière.

«Aujourd'hui, on découvre de nouveaux symptômes, des symptômes digestifs en particulier sur les personnes âgées. On a des diarrhées, des nausées, des troubles gastriques, des gênes digestives. On est en train de vérifier qu'il y aurait une élimination du virus dans les selles», déclare-t-il au micro de la chaîne d’information en continu.

Le spécialiste évoque également un «péril fécal», expliquant que les scientifiques observaient désormais une «élimination du virus dans les selles». Le docteur Sebbag revient sur l’importance d’un lavage des mains minutieux pour limiter la propagation du virus.

Perte de l’odorat

D’autres symptômes ont encore été constatés, comme l’agueusie et l’anosmie, c’est-à-dire la perte du goût et celle de l’odorat. 

Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a détaillé ces phénomènes, lors de son point quotidien sur la pandémie, vendredi 20 mars. Il parle d’une «recrudescence des cas d'anosmie», caractérisés par une «disparition brutale» de l’odorat. Le numéro 2 du ministère de la Santé précise cependant que ce symptôme reste «assez rare» et est plutôt observé chez de jeunes patients ayant une forme «peu sévère» de la maladie. 

Perte du goût

De même, la perte du goût est un possible signe d’infection, comme le précise sur BFM TV le docteur Sebbag, qui affirme avoir été confronté à certains cas.

«J'ai eu un patient par téléphone qui n'avait pas de fièvre mais qui ne sentait plus rien, ni le poivre, ni le piment. Ces troubles du goût et de l'odorat sont une alerte extrêmement importante et très spécifique et qui apparaissent parfois avant la toux et la fièvre», relate-t-il.

En présence de symptômes d’agueusie et d’anosmie, il est conseillé d'appeler son médecin traitant et d'«éviter toute automédication», a encore rappelé Jérôme Salomon lors de son point quotidien sur la pandémie.

 

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
médecine, symptômes, odorat, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook