France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
4712317
S'abonner

Les rues de la ville de Cannes sont aspergées d’un produit désinfectant. La mairie assure qu’il élimine le virus en 15 minutes. D’autres communes s’apprêtent à suivre cet exemple.

Depuis ce mercredi 25 mars, les rues de Cannes sont désinfectées à l’aide d’eau javel diluée, rapporte la mairie dans une publication Facebook.

Les agents de la Propreté urbaine, «équipés de masques anti-projection, de combinaisons intégrales, de gants et chaussures spécifiques» en pulvérisent sur la voirie et le mobilier urbain, pour lutter contre le coronavirus. Des mesures qui visent en priorité les espaces les plus exposés.

«La javel est un virucide et un bactéricide, qui permet d’éliminer ce coronavirus qui nous embête depuis plusieurs semaines. Nous faisons essentiellement les endroits les plus sensibles, l’hôpital, les cliniques, les centres médicaux, les laboratoires, les Ephad, puis nous ferons sur l’ensemble de la ville», déclare à France 2 Thierry Gaudineau, directeur de la propreté urbaine de Cannes.

D’autres villes désinfectées

La mairie affirme que le produit est le même que celui utilisé en Corée du Sud ou en Chine, et qu’il peut éliminer le virus en 15 minutes, rapporte encore France 2. Il serait en outre non toxique, et sans danger pour les animaux domestiques.

La mairie de Nice a fait savoir qu’elle allait mettre en œuvre cette même pratique. Menton et Monaco ont également entrepris des opérations de désinfection, selon France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Tags:
Corée du Sud, Covid-19, mairie de Cannes, Cannes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook