France
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
11212
S'abonner

Dans le cadre de l’opération Résilience lancée par Emmanuel Macron, la première évacuation de deux patients atteints du coronavirus a été réalisée par hélicoptère militaire. Les malades ont été transportés depuis Metz, en Moselle, vers un hôpital allemand.

Deux patients français infectés par le nouveau coronavirus et qui se trouvaient en réanimation à l’hôpital Mercy près de Metz, en Moselle, ont été évacués par un hélicoptère militaire. Ils ont été transportés ce 28 mars dans un hôpital d’Essen, près de Dortmund, en Allemagne. Il s’agit de la première évacuation effectuée dans le cadre de l’opération Résilience, lancée par Emmanuel Macron.

«Des hélicoptères Caïman de l’armée de Terre vont prendre en charge plusieurs patients atteints du Covid-19. Depuis Metz, ils les transporteront jusqu’en Allemagne, vers des hôpitaux en capacité de les accueillir», a déclaré sur Twitter Florence Parly, la ministre des Armées.

Toujours sur Twitter, elle a indiqué s'être entretenue vendredi avec son homologue allemand Annegret Kramp-Karrenbauer «afin de définir et préciser les modalités» de l'opération, remerciant «profondément nos amis allemands pour leur soutien et solidarité».

De plus, Mme Parly a souligné que «nous partageons tous un seul objectif: vaincre le Covid-19».

L’opération Résilience

Le 25 mars, Emmanuel Macron avait annoncé le lancement de l’opération Résilience pour lutter contre le coronavirus en recourant à l'armée. Celle-ci devrait accomplir principalement des missions civiles, notamment sanitaires, logistiques et de protection. Son but principal consiste à soutenir la population française face à l’épidémie.

La situation en France

Le 27 mars, Édouard Philippe a annoncé le renouvellement du confinement pour deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au mercredi 15 avril.

La France compte 32.964 cas confirmés de contamination par le coronavirus et le nombre de personnes décédées a dépassé les 1.995, selon le dernier bilan en date.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook