France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
11019199
S'abonner

Interrogé fin janvier, Yazdan Yazdanpanah, membre du conseil scientifique d’Emmanuel Macron, avait assuré qu’il n’y aurait pas d’épidémie en France, déclarant que le pays était «préparé». Fin mars, le nombre de décès dus au coronavirus s’élève pourtant à plus de 2.300.

Alors que la Chine prenait ses premières grandes mesures de confinement et alertait sur le danger du coronavirus, Yazdan Yazdanpanah, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat à Paris, estimait sur France 5 qu’il n’y aurait pas d’épidémie en France. Cet expert auprès de l’OMS a ensuite rejoint le conseil scientifique autour d’Emmanuel Macron dans la gestion de cette crise sanitaire.

Interrogé sur le risque d’épidémie dans le pays, il avait répondu qu’«il peut y avoir un cas», mais qui serait rapidement contenu. «Il ne va pas y avoir une épidémie en France parce qu’on est justement préparés», avait-il ajouté.

Sur RTL Matin, toujours fin janvier, il avait réitéré ses propos. «Je ne pense vraiment pas qu’il y ait d’épidémie en France». «Il y aura des cas isolés, peut-être, mais il n’y aura pas d’épidémie parce qu’on sait faire, on sait contenir, on sait isoler ces patients».

«Risque faible» d’apparition du virus en France

Le 21 janvier, lors d’une conférence de presse, Agnès Buzyn, encore ministre de la Santé, avait qualifié de «faible» le risque d’apparition de cas sur le territoire. Les mesures annoncées concernaient les voyageurs à destination et au retour de Wuhan, berceau de l’épidémie, tandis que des affiches avaient été placées à l’aéroport de Roissy.

Deux mois plus tard, le Covid-19 a fait plus de 2.300 morts dans l’Hexagone, tandis que près du double se trouvent en réanimation. Selon le bilan établi dimanche 29 mars, 37.575 cas ont été recensés.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Tags:
France, prédictions, Agnès Buzyn, Emmanuel Macron, Covid-19, épidémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook