France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
229121
S'abonner

Une trentaine de véhicules stationnés dans l’enceinte de l’hôpital d’Armentières (Nord) ainsi que dans les rues Lebleu et d’Erquinghem ont eu les pneus crevés. La moitié d’entre eux appartiennent au personnel soignant de l’établissement, selon Lilleactu. Des ambulances ont aussi été endommagées.

Mauvaise surprise: une trentaine de véhicules qui se trouvaient sur le parking de l’hôpital d’Armentières (Nord) et dans les rues Lebleu et d’Erquinghem ont été endommagés le 28 mars, indique Lilleactu. Leurs pneus ont notamment été crevés.

La moitié des voitures appartiennent au personnel soignant de l’établissement. En outre, deux ambulances et un camion de transport de l’hôpital ont aussi été dégradés.

«Je suis en colère. Il y a quelqu’un qui, dans la période que l’on vit, se permet de dégrader des véhicules de soignants. C’est incompréhensible», a expliqué Christian Burgi, l’administrateur provisoire du centre hospitalier d’Armentières (CHA), à La Voix du Nord.

Une enquête est ouverte

Alertée, la police est arrivée sur place sans toutefois pouvoir procéder à une arrestation. Une enquête a été ouverte et la piste d’un déséquilibré est évoquée.

Normalement, le parking de l’établissement est réservé au public. Mais depuis le début de la pandémie il est occupé par le personnel soignant.

Acte de vandalisme à Strasbourg

Dans la nuit du 25 au 26 mars, un autre acte de vandalisme a eu lieu à Strasbourg, où quatorze employés et soignants du CHU Hautepierre ont découvert leurs voitures fracturées et pillées sur le parking de l’hôpital.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
automobile, place de parking, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook