France
URL courte
495733
S'abonner

Des individus ne respectant pas le confinement en pleine épidémie de Covid-19 ont procédé à des tirs de mortiers contre des policiers à Saint-Denis. Aucun blessé n’est à déplorer du côté des forces de l’ordre.

Le quartier des Francs-Moisins à Saint-Denis a été le théâtre de débordements tard dans la soirée du 26 mars. Une vidéo réalisée par des riverains montre des dizaines de feux d'artifice exploser, des poubelles incendiées et une barricade.

Réactions

«Une infime minorité d'individus ajoute de la haine à la crise sanitaire. De tels agissements nous indignent et nous révoltent», a réagi le maire de Saint-Denis, Laurent Russier, sur sa page Facebook. «Une vingtaine d’individus ont tendu un piège aux forces de secours et de police en dressant une barricade et en incendiant un véhicule», a-t-il précisé.

«Les pompiers et les policiers ont été la cible de jets de projectiles et de tirs de mortiers», a pour sa part indiqué une source policière citée par le site Actu.fr.

Des cas plutôt rares?

«Tout va bien dans les banlieues! Le confinement est respecté quand on écoute certains reportages mais la réalité est tout autre! Des imbéciles qui ne respectent pas les mesures de confinement pour le bien de tous et qui s'en prennent à nos collègues avec des mortiers», a fustigé le syndicat Unité SGP Police.

De son côté, le député PCF Stéphane Peu estime que «le confinement est plutôt respecté et les gens ont majoritairement peur», précise Le Parisien.

Les policiers sont toutefois parvenus à sortir indemnes de l’embuscade.

Lire aussi:

Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
Saint-Denis, police, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook