France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
26858
S'abonner

Les médecins de la commune de Figeac (Lot), qui font face comme tous leurs confrères à une pénurie de masques en raison de l’épidémie de coronavirus, ont reçu des équipements produits en 2001 et totalement inutilisables. Ils rejettent la responsabilité sur l’État, selon La Dépêche.

Les médecins de Figeac (Lot) ont été indignés après avoir reçu la semaine dernière des masques périmés, relate La Dépêche.

«Il s'agit des lots de 18 masques FFP2 "offerts" par l’État pour affronter la pandémie qui arrive. Non seulement il n'y en a que 18 par praticien pour une semaine d'exercice, ce qui est complètement ridicule, mais en plus ils sont périmés et abîmés», a confié au journal le docteur Pierre Forcade.

La Dépêche précise que sur ces masques on  distingue parfaitement le nom du fabriquant, les numéros de lot et leur date de fabrication: 2001, soit des équipements vieux de 19 ans!

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Peut-être plus infectieux et plus résistant: qui est ce nouvel inconnu, le variant Lambda?
Pass sanitaire: pour les forains, le gouvernement a donné le «coup de grâce à l’activité économique»
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Tags:
équipements, masques, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook