France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
11839248
S'abonner

Didier Lallement, préfet de police de Paris, a fait ce vendredi 3 avril une déclaration qu’il a ensuite regrettée. Il a notamment dit que les personnes en réanimation s'y trouvaient à cause du non-respect des règles du confinement.

Ce matin, le préfet de police de Paris a fait part d'une «corrélation très simple» entre la présence des malades en réanimation et la violation des règles du confinement instaurées en France en raison du Covid-19.

«Pas besoin d'être sanctionné pour comprendre que ceux qui sont aujourd'hui hospitalisés, qu'on trouve dans les réanimations, sont ceux qui au début du confinement ne l'ont pas respecté. Il y a une corrélation très simple », a-t-il déclaré.

Comme l’indique un communiqué de la préfecture de police publié plus tard dans la journée, M.Lallement «regrette» ses propos et «tient à les rectifier».

«Son intention n’était pas d’établir le lien direct entre le non-respect des consignes sanitaires et la présence de malades en réanimation. Il s’agissait de rappeler la nécessité d’une stricte application du confinement dans cette période, pour la protection de la santé de chacun», précise le communiqué.

​«Propos totalement stupides»

Les propos de Didier Lallement ont été largement critiqués. La présidente du Rassemblement nationales les a trouvés «totalement stupides».

​Pour le leader de la France insoumise, «l'état d'urgence sanitaire ne doit pas avoir ce visage insultant».

​Le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan a demandé la démission de Didier Lallement.

Tout comme Florian Philippot, président des Patriotes, qui a dans une vidéo rappelé les raisons pour lesquelles une personne peut être contaminée par le virus.

Didier Lallement s’excuse

Plus tard dans la journée, lors d’une conférence de presse, le préfet de police de Paris a reconnu son «erreur» et a présenté ses «excuses».

«Sur le fond cela est faux. Mais au-delà de l'inexactitude, c'est une erreur et je la regrette à plusieurs titres. Je sais avoir heurté de nombreuses personnes qui ont des proches en réanimation à l'hôpital ou qui ont perdu l'un des leurs. Nul ne devrait se sentir coupable de vivre une telle situation, un tel drame. Et je n'avais pas l'intention de rajouter la culpabilité à leur peine», a-t-il déclaré.

Le préfet Lallement provoque un tollé après ses propos sur les patients en réanimation
© Sputnik . Bruno Marty
Le préfet Lallement provoque un tollé après ses propos sur les patients en réanimation
Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
Didier Lallement, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook