France
URL courte
1110
S'abonner

Alors que l’épidémie en France a déjà contaminé plus de 90.000 personnes et en tué 5.380, l’AP-HP prévoit le pic «vers le 6 avril» en Île-de-France qui entraînerait l’arrêt de la propagation, selon le Parisien. Cette déclaration intervient au moment où des services de réanimation sont déjà saturés.

L’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris) prévoit le pic de l’épidémie vers le 6 avril en Île-de-France, région la plus touchée par le coronavirus, rapporte Le Parisien qui a réussi à consulter un document de l’établissement public de santé datant du 31 mars.

«C'est une bonne nouvelle, on attend tous avec impatience la fin de la semaine. Cela signifie qu'il s'agit du sommet. À partir de là, les chiffres arrêteront de grimper», explique au quotidien Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l'hôpital Cochin à Paris.

L'AP-HP prévoit deux scénarios. Selon le premier, les chiffres seront stables durant cinq jours, soit environ jusqu'au 11 avril. Le second, plus pessimiste, table sur 10 jours. Si ce dernier se produit, les chiffres ne commenceront réellement à baisser qu'à partir du 16 avril.

Le pic mis en doute

Le professeur Éric Caumes, responsable du service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière à Paris, se montre plus pessimiste. Il estime qu’il ne s’agira pas «d'un vrai pic».

«J'ai bien peur que ce soit un long plateau. C'est ce qui se produit en Italie et nos chiffres suivent la même courbe à dix jours d'intervalle», confie-t-il au Parisien.

Selon lui, pour mettre fin à l’épidémie, il ne suffit pas juste d’instaurer un confinement, car il n'est pas respecté de la même façon partout en Île-de-France. Il propose de tester toutes les personnes regroupées dans un même lieu: Ehpad, établissements médico-sociaux, prisons et surtout hôpitaux.

Une baisse très attendue

Ce cap est d'autant plus attendu qu’en France, le coronavirus a déjà fait plus de 90.000 contaminés et au moins 5.380 morts. Et c’est en l’Île-de-France que les services de réanimation sont le plus débordés. Bien que des centaines de lits supplémentaires aient été ouverts, dont le nombre dépasse les 2.700, la majorité était occupée jeudi 2 avril par les malades du Covid-19.

Depuis quelques jours, de nombreux patients hospitalisés sont évacués de la région parisienne en direction d'hôpitaux moins touchés. Au total, selon la direction générale de la Santé, 439 patients dans un état critique ont été évacués depuis le 18 mars et d'autres opérations vont suivre dans les jours qui viennent.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
Île-de-France, épidémie, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook