France
URL courte
533611
S'abonner

Le parquet national antiterroriste s’est saisi de l’enquête suite à l’attaque au couteau qui a eu lieu ce samedi 4 avril à Romans-sur-Isère, où au moins quatre personnes ont été blessées et deux sont décédées, informe le communiqué.

Suite à l’attaque au couteau survenue ce 4 avril à Romans-sur-Isère, aux abords de la gare et dans le centre-ville, le parquet national antiterroriste (PNAT) s’est saisi de l'enquête pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs terroriste criminelle», selon un communiqué.

Le PNAT dans le communiqué cité par l’AFP ajoute que lors d'une perquisition à son domicile ont été retrouvés «des documents manuscrits à connotation religieuse dans lesquels l'auteur des lignes se plaint notamment de vivre dans un pays de mécréants».

Les témoins de cette attaque qui s’est produite dans la matinée de ce samedi 4 avril ont raconté que l’agresseur avait crié «Allahu akbar» et avait assené des coups de couteau à plusieurs personnes.

«Dans ces conditions, le parquet national antiterroriste a décidé de se saisir de ces faits, ouvrant une enquête des chefs d’assassinats et tentatives d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteur terroriste criminelle», précise le communiqué.

Le bilan de l’attaque

Selon le dernier bilan, il y a au moins quatre blessés et deux morts. Deux personnes parmi les blessés sont entre la vie et la mort, d’après les informations de France Bleu Drôme Ardèche. L'individu, un réfugié soudanais, a été interpellé.

Les faits se sont déroulés dans la matinée, l'assaillant a été interpellé vers 11h. De plus, le locataire de l’agresseur a aussi été interpellé.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
attaque, terrorisme, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook