France
URL courte
261329
S'abonner

Le mur d’enceinte d’une gendarmerie a été couvert de tags à connotation nazie, dans l’Isère. Des événements qui pourraient faire suite à l’interpellation d’un individu plus tôt dans la semaine.

La gendarmerie de La Tour-du-Pin a été couverte de tags insultants, dont certains à caractère nazi, rapporte France Bleu Isère. 

Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes ont en effet découvert sur le mur d’enceinte de leur caserne plusieurs croix gammées, des références à la Gestapo et des graffitis insultants.

Le ou les auteurs de ces dégradations sont également parvenus à escalader la grille d’entrée et ont tagué un véhicule sérigraphié, selon Le Dauphiné libéré. Plusieurs voitures stationnées à proximité des bâtiments ont aussi été vandalisées.

Un lien avec une récente interpellation?

La présence d’un prénom parmi les inscriptions taguées indique un possible lien avec une interpellation ayant eu lieu cette semaine. En effet, jeudi 2 avril, un individu avait été arrêté pour des feux de poubelles, à la suite d’une attaque des forces de l’ordre par plusieurs jeunes. Les gendarmes avaient notamment essuyé des jets de pierres, relate France Bleu Isère. L’individu interpellé avait été jugé vendredi en comparution immédiate.

«Le rapprochement peut se faire dans la mesure où le prénom inscrit au sol est celui de la personne jugée vendredi par le tribunal», explique à France Bleu Isère la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin.

Une enquête a été ouverte pour «dégradations de biens d’utilité publique en réunion» et «dégradations en réunion». Par ailleurs, le maire de La Tour-du-Pin, Fabien Rajon, a fait part de son indignation au Dauphiné libéré, précisant mettre à disposition des enquêteurs les systèmes de vidéosurveillance municipale et promettant que ces tags seraient enlevés «au plus vite».

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Quand un chat «échange des mots» avec une souris – photo
Tags:
croix gammée, nazis, Isère, gendarmerie, graffiti
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook