France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
4827113
S'abonner

La France semble avoir enregistré son pire bilan hospitalier quotidien ce 6 avril, avec 605 décès supplémentaires. 6.494 patients ont succombé au coronavirus à l’hôpital et 2.417 dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), indique le ministre de la Santé Olivier Véran.

L'épidémie de coronavirus a fait 8.911 morts depuis début mars en France, soit 833 décès de plus au cours des dernières 24 heures, a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran.

Sur ces décès supplémentaires, 605 sont survenus en milieu hospitalier et le reste en EHPAD ou dans des établissements médico-sociaux, a-t-il précisé, cité par l'AFP.

Le nombre de patients graves en réanimation a enregistré son solde net le plus bas depuis le début des mesures de confinement avec 94 patients de plus, mais «nous ne sommes pas au bout de l'ascension épidémique», a souligné le ministre.

Une «vaste» opération de dépistage

Il s'agit de «tester tous les résidents et tous les personnels à compter de l'apparition du premier cas confirmé [...] au sein de l'établissement», ce qui «permettra de regrouper les cas positifs au sein de secteurs dédiés au sein des EHPAD pour éviter la contamination des autres résidents», a précisé le ministre.

Il n'a pas donné plus de détails, mais indiqué s'être «entretenu avec Dominique Bussereau, président de l'association des départements français, qui m'a assuré du plein et entier soutien des départements pour pouvoir mener dès demain des actions massives de dépistage dans tous les établissements».

M.Véran a également appelé les Français à ne pas se relâcher concernant le confinement, dont il a jugé «l'impact [...] visible dans les territoires où le virus circule beaucoup».

Mais «ce n'est pas terminé» et «la pression est encore très forte, énorme sur les hôpitaux c'est pour ça que je dis bien que le confinement doit se poursuivre [...] l'heure est à rester chez nous et à poursuivre cet effort de confinement», a-t-il insisté.

«Durcir les mesures»

Dans le même temps, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a demandé aux préfets «d'examiner au cas par cas» la «nécessité de durcir les mesures» en cas de «relâchement» dans le confinement, selon Beauvau.

«Là où des signes de laisser-aller se feraient jour et où ces règles viendraient à être contournées», le ministre demande aux préfets de prendre, «en lien avec les maires, les mesures qui s'imposent, notamment de limitation de la pratique sportive individuelle, pour assurer un respect strict du confinement», a-t-on ajouté de même source.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Un homme menotté frappé et jeté au sol lors d’une interpellation à Neuilly-sur-Marne – vidéo
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
LREM comptabilise sur la loi Avia la voix d’un député décédé il y a des semaines
Tags:
Olivier Véran, victimes, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook