France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
297125
S'abonner

La ville de Nice prévoit de rendre obligatoire le port du masque dans ses rues après en avoir équipé ses habitants, a annoncé Christian Estrosi.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, prévoit d’interdire prochainement toute sortie dans les rues de la ville sans masque. Un arrêté municipal devrait être pris en ce sens dès lors qu'ils seront disponibles.

«Tous les habitants vont recevoir un masque réutilisable pendant un mois», a précisé Christian Estrosi, cité par Nice-Matin.

Ces masques, en tissu, seront distribués par la mairie «à chaque habitant» dans une dizaine de jours, a déclaré ce lundi 6 avril le maire lors d'une visioconférence de presse.

Un arrêté municipal sera signé en ce sens après que tous les habitants auront reçu un «masque lavable et réutilisable pendant un mois, qui respecte toutes les mesures sanitaires», a fait remarquer Christian Estrosi, cité par Le Figaro.

La décision de hausser le ton est motivée par le «relâchement inadmissible du confinement de la population» durant le dernier week-end. Dans ce contexte, le maire a également annoncé le passage du couvre-feu à 20 heures dans plusieurs quartiers de la ville. Le sport ne pourra être pratiqué qu’entre six heures et midi et entre 18 et 20 heures, a précisé Nice-Matin.

À Cannes également

La ville voisine de Cannes distribuera elle aussi des masques, a annoncé son maire, David Lisnard.

Dans un communiqué publié le 2 avril, l’Académie nationale de médecine avait indiqué que «le port généralisé d’un masque par la population constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur».

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Ce qui arrive à une personne empoisonnée au Novitchok? Un concepteur répond
Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Tags:
masques, Cannes, Nice, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook