France
URL courte
Quatrième semaine de confinement en France (44)
451481
S'abonner

«Aujourd'hui c'est l'heure du confinement et l'heure du confinement va durer», a déclaré mardi 7 avril Édouard Philippe à l’Assemblée nationale. Le Canard enchaîné suppose ainsi que cette situation pourrait durer jusqu’à la fin du mois de mai et être suivi d’un déconfinement pendant le mois de juin.

Le gouvernement travaille sur l’hypothèse d’un confinement plus long que prévu, indique l’édition du Canard enchaîné de ce mercredi 8 avril.

Le palmipède indique que la situation pourrait se prolonger jusqu’à la fin du mois de mai. Pis encore, étant donné que le déconfinement ne sera pas «général et absolu, en une fois, partout, et pour tout le monde», comme le disait Édouard Philippe mardi 7 avril lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, il pourrait se poursuivre au mois de juin.

Le chef du gouvernement a reconnu que le confinement était difficile à supporter pour beaucoup de Français, mais a insisté sur sa nécessité «si nous ne voulons pas nous retrouver dans une situation qui serait pire encore que celle que nous connaissons aujourd’hui».

«Aujourd’hui, l’impératif c’est de faire en sorte que le confinement fonctionne, que le virus circule suffisamment lentement pour que le nombre de cas sévères qui justifient l’admission dans les services de réanimation ne soit pas supérieur aux capacités globales de notre système hospitalier», a détaillé le Premier ministre.

Il a concédé que le gouvernement se préparait au déconfinement signalant cependant que «se préparer ne veut pas dire que c’est prêt».

«Trop tôt pour prévoir une date de sortie»

«Lorsque les hypothèses sur lesquelles nous travaillons seront vérifiées, les scenarii seront écrits», a-t-il précisé.

Le président du conseil scientifique sur le Covid-19 Jean-François Delfraissy a fait savoir sur BFM TV que le pic de l’épidémie n’avait pas encore était atteint et que cette situation exceptionnelle allait «durer dans le temps, plusieurs semaines».

«Il est trop tôt pour prévoir une date de sortie, ce qui nous mènera probablement jusqu’à début mai», a-t-il répondu sur la question d’un déconfinement en avril.

Un confinement de deux semaines a débuté en France le 17 mars. Une semaine plus tard, il a été été porté à six semaines jusqu’au 28 avril.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé mardi 7 avril que le confinement «durera aussi longtemps que nécessaire» car «nous ne sommes pas encore au pic épidémique», et jugé qu'il ne fallait «pas parler trop tôt du déconfinement». 

Dossier:
Quatrième semaine de confinement en France (44)

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
confinement, Édouard Philippe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook