France
URL courte
Quatrième semaine de confinement en France (44)
1511114
S'abonner

Une mère de famille a décidé de vivre son confinement à 2.537 mètres d’altitude, à l’intérieur du refuge dont elle a la garde. Une tranche de vie dans un cadre idyllique, qui ne va pas sans quelques appréhensions.

Claire Lanari, gardienne du refuge de Fond des Fours, dans le parc national de la Vanoise, vit son confinement à 2.537 mètres d’altitude, avec ses deux enfants de 4 ans et 18 mois, rapporte Le Parisien ce vendredi 11 avril. La mère de famille de 33 ans explique qu’elle n’a pas réellement eu le choix, ayant déjà remis le refuge en route, en particulier les canalisations, lors de l’annonce des mesures de confinement.

Elle apprécie néanmoins de vivre cette période difficile dans un cadre idyllique, et s’estime privilégiée.

«Je suis dans un cadre magnifique, face aux montagnes enneigées. Il fait grand beau depuis plusieurs semaines. Le ciel est d'un bleu limpide. Il n'y a aucun bruit. Aucune trace d'avion dans le ciel. C'est le grand silence. […] Les marmottes ne vont pas tarder à pointer leur nez. […] On est vraiment des privilégiés», raconte-t-elle au Parisien.

Des difficultés financières

Son quotidien, entre bricolage, bonhommes de neige et cours à distance avec ses enfants, reste néanmoins teinté de quelques appréhensions. Si Claire confie ne pas s’inquiéter pour son approvisionnement, la question financière est plus délicate.

« Sans client, cela commence à être dur financièrement. J'espère bénéficier d'aides de l'État. Je veux aussi remercier toutes les personnes qui avaient réservé une place dans le refuge en versant des arrhes, et qui pour nous aider à passer ce cap difficile ne nous ont pas demandé de remboursement. […] Cet argent me permet de limiter la casse et prouve qu'il y a une vraie solidarité montagnarde», explique-t-elle au Parisien.

La gardienne se soucie également d’une possible dégradation de la météo. En cas de tempête de neige, le chauffage est rendu plus difficile, «car le vent éteint la flamme du chauffe-eau», précise-t-elle au quotidien. Sans compter les toilettes situées à 50 mètres du refuge… une distance qu’il vaut mieux ne pas parcourir dans la neige.

Dossier:
Quatrième semaine de confinement en France (44)

Lire aussi:

Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Contrôle de police à Stains: «J'ai cru que c'était des voleurs, des agresseurs», affirme le conducteur blessé par balles
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Tags:
confinement, Covid-19, montagnes, refuge, randonnée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook