France
URL courte
15612
S'abonner

Des habitants de Vannes, en Bretagne, ont été appelés par un individu qui se disait prêtre du diocèse de la ville. Il leur proposait de commander des messes payantes pour aider à combattre le coronavirus.

En pleine crise sanitaire, un arnaqueur s’est fait passer pour un prêtre du diocèse de Vannes, dans le Morbihan, pour soutirer de l’argent auprès de fidèles, a rapporté Ouest-France le 11 avril.

Des particuliers ont ainsi reçu des demandes pour des messes payantes destinées à lutter contre l’épidémie de coronavirus

Le diocèse de la ville a mis en garde contre cette «démarche frauduleuse», a indiqué le quotidien. Les faits ont déjà été signalés auprès de la gendarmerie.

L’institution a également appelé toute personne recevant une telle proposition à en informer les forces de l’ordre ou le presbytère le plus proche.

D’autres arnaques pendant l’épidémie

Fin mars, des individus déguisés en gendarmes se sont fait passer pour des représentants des forces de l’ordre en vue de faire payer une amende à des automobilistes, prétextant le non-respect du confinement. Ces incidents ont été constatés dans plusieurs départements, dont le Morbihan, les Landes et la Sarthe.

Au début du confinement, la police de Bézier a interpellé des personnes qui vendaient à cinq euros pièce des attestations dérogatoires de déplacement, lesquelles sont pourtant gratuites.

De plus, des campagnes cybercriminelles ont été menées en différentes langues, notamment en anglais, en français et en turc: les pirates informatiques envoyaient des courriers frauduleux au sujet du Covid-19, lesquels redirigeaient vers des sites récoltant les données personnelles.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Tags:
arnaque, Covid-19, Bretagne, messe, prêtre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook