France
URL courte
Quatrième semaine de confinement en France (44)
12041277
S'abonner

Selon le JDD qui se réfère à une source proche de l'Élysée, Emmanuel Macron annoncera des «mesures fortes» lors de son allocution télévisée du 13 avril. Parmi celles-ci, la prolongation du confinement jusqu'à la mi-mai «au moins».

Selon les témoignages et confidences recueillis au sommet de l’État, Emmanuel Macron semble déterminé à demander le 13 avril, lors de son intervention télévisée, des efforts supplémentaires face à l’épidémie qui ne faiblit pas, rapporte le Journal du Dimanche.

«Ceux qui s’attendent à une perspective de sortie de crise vont être déçus», a confié au JDD un membre haut placé de l’exécutif. «Ce sera plutôt un discours churchillien».

Parmi les «mesures fortes» figurerait la prolongation du confinement jusqu'à la mi-mai «au moins», voire peut-être même jusqu'à la fin mai. En outre, selon une source proche de l’Élysée, le Président vise à réaffirmer la nécessité impérieuse de limiter les déplacements à l’intérieur comme vers l’extérieur du pays et à renvoyer la réouverture des écoles au mois de septembre.

«Son propos doit être grave et sévère, général et concret. À ce stade, on n’en est pas à envisager la sortie de crise mais à bien faire comprendre à tout le monde que le plus dur est devant nous», a confié au JDD l’un des interlocuteurs habituels du Président.

L'Elysée, interrogé par l'AFP, n'a pas pourtant commenté l'article du Journal du dimanche.

Une intervention retardée de deux minutes

Emmanuel Macron s’adressera à la nation lundi 13 avril à la télévision et à la radio pour s'exprimer sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France. Pourtant, malgré sa tradition déjà établie de prendre la parole à 20h précises, cet horaire va être décalé pour la première fois de deux minutes afin de permettre aux Français d’applaudir les soignants à leurs fenêtres.

Le Président avait déjà pris la parole à deux reprises depuis son bureau de l'Élysée, les 12 et 16 mars. Le 25 mars, à 20 heures, c'est depuis le centre hospitalier de Mulhouse qu'il s'était exprimé dans le but d’annoncer un plan massif pour les hôpitaux et l'opération militaire «Résilience».

Dossier:
Quatrième semaine de confinement en France (44)

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Tags:
confinement, allocution télévisée, Covid-19, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook