France
URL courte
Quatrième semaine de confinement en France (44)
3627
S'abonner

Un gagnant de l’EuroMillions, qui avait tardé à se manifester, ne pourra toucher son gain qu’à la fin du confinement. Une situation inédite précise la Française des jeux.

L’heureux gagnant des 17 millions d’euros, attribués par l’EuroMillions le 20 mars dernier, ne pourra pas toucher son gain avant la fin du confinement, rapporte Ouest-France. 

Le joueur, qui a validé son ticket dans les Côtes-d’Armor, ne s’est pas manifesté immédiatement, laissant même envisager une remise en jeu de la cagnotte. Son gain lui sera finalement bien remis… mais seulement à la fin du confinement, lorsque la situation sera revenue à la normale, précise Ouest-France.

Situation sans précédent

De quoi éprouver la patience de ce gagnant, qui s’apprêtait à empocher la plus grosse somme jamais remportée dans le département, tous jeux confondus. La Française des jeux a insisté sur le caractère sans précédent de la situation, dans un communiqué.

«Cet épisode est inédit pour la Française des jeux qui a plutôt l’habitude de payer rapidement ses gagnants», indique la société dans ce communiqué relayé par Ouest-France.

La participation aux tirages de l’EuroMillions a connu une baisse spectaculaire, depuis la mise en place des mesures de confinement. Selon le site spécialisé tirage-gagnant.com, le tirage du 24 mars a ainsi enregistré moins de 10 millions de grilles jouées, «un plus bas jamais observé jusqu’à présent».

Dossier:
Quatrième semaine de confinement en France (44)

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Repas haut de gamme: une sénatrice surprise par Mediapart à la sortie d’un déjeuner dans un hôtel
Tags:
Française des jeux (FDJ), loto, confinement, Euromillions
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook