France
URL courte
Cinquième semaine de confinement en France (60)
11637
S'abonner

L’Agence régionale de santé a ouvert une enquête après que des tests sérologiques ont été effectués sur une soixantaine de résidents d’un lotissement de luxe à Saint-Tropez, dans le Var. Le maire a affirmé qu’il ne s’agissait que d’essais servant à l’élaboration de tests de dépistage.

Lundi 13 avril, la quotidien local Var-matin révélait une opération de dépistage dans une résidence de luxe à Saint-Tropez. Appelée Les Parcs, elle regroupe notamment des maisons luxueuses appartenant à Bernard Arnault, Lakshmi Mittal, géant de la sidérurgie, ou encore à l’homme d’affaires égyptien Mohamed al-Fayed. Un laboratoire privé y aurait mené des tests de dépistage, alors que les hôpitaux et Ehpad en manquent cruellement.

Le maire de Saint-Tropez, Jean-Pierre Tuveri, a cependant tenté de couper court au scandale via un communiqué. Le 14 avril, il y précise qu’il s’agissait d’un test sérologique, non rémunéré, effectué sur environ 60 résidents. Ce test aurait servi à «la validation interne d’un des laboratoires», a-t-il assuré, citant l’Institut Pasteur, qui est censé chapeauter l’évaluation menant à son autorisation de mise sur le marché.

Contacté par 20 Minutes, l’Institut Pasteur nie cependant toute implication dans ce projet. «Là, il s’agit d’essais réalisés par un laboratoire privé, le laboratoire fait son truc dans son coin. On ne prône pas la réalisation d’enquêtes sauvages, elles doivent être évaluées avec les résultats de tests de référence», a fait savoir la fondation, qui a par ailleurs qualifié le compte rendu du maire d’«assez suspect».

Enquête de l’ARS

L’Agence régionale de santé PACA, qui n’était pas non plus au courant de la tenue de ces tests, a décidé d’ouvrir une enquête, a rapporté 20 Minutes. Elle n’a cependant pas précisé quelles réglementations portaient sur la réalisation de tests par un laboratoire privé. «Si l’ARS ouvre une enquête, ce n’est pas pour rien», a renchéri l’Institut Pasteur.

Du côté de la population locale, la nouvelle est évidemment mal passée. «Un dépistage réservé aux résidents des Parcs et à leurs amis, sous le nez des Tropéziens, bel exemple de solidarité», a ironisé l’un des habitants auprès de Var-matin.

Dossier:
Cinquième semaine de confinement en France (60)

Lire aussi:

«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
«Entre 50 et 100» individus attaquent violemment la police en Seine-et-Marne
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Tags:
enquête, Agence régionale de santé (ARS), Institut Pasteur, laboratoire, résidence, Saint-Tropez, tests
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook