France
URL courte
Cinquième semaine de confinement en France (60)
9934
S'abonner

Dans le contexte de la crise sanitaire que traverse le pays, le personnel soignant bénéficie d’une grande confiance des Français, ce qui n’est ni le cas du ministère de la Santé ni celui du gouvernement.

À l’avant-garde de la lutte contre l’épidémie du nouveau coronavirus, ils sont applaudis tous les soirs à 20 heures par des Français profondément reconnaissants. Un sondage Odoxa-MNH (Mutuelle nationale des hospitaliers) pour Franceinfo et Le Figaro Santé révèle la cote de popularité des soignants au sein de la société.

Ainsi, 96% des Français ont une bonne opinion du personnel soignant et lui font confiance dans la lutte contre le coronavirus. Ils sont encore plus nombreux (97%) à penser que le métier d’infirmier est particulièrement éprouvant. Dans le même temps, 80% affirment qu’ils ne sont pas bien rémunérés.

Du côté des personnels soignants, près de 90% critiquent leurs conditions de travail et pensent que les moyens alloués aux hôpitaux sont insuffisants. Un chiffre identique au sein de la population française. En outre, 61% des personnels de santé et hospitaliers sont insatisfaits de leur activité.

Le gouvernement critiqué

Le gouvernement, lui, fait grise mine. Seulement 34% des Frantçais lui font confiance, alors que 76% estiment que l’État aurait pu mieux faire dans la lutte contre la propagation de l’épidémie. Une critique que partagent 81% du personnel soignant qui estime à 76% ne pas avoir été soutenu par l'État en moyens et matériels mis à sa disposition.

L’enquête a été réalisée auprès de 1.003 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, ainsi qu’auprès de 2.100 professionnels de santé hospitaliers.

Dossier:
Cinquième semaine de confinement en France (60)

Lire aussi:

Un homme blessé par balle après avoir tenté d’attaquer des policiers avec deux couteaux
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Vaccin: en mode selfie sur Instagram et Tik Tok, Macron veut répondre «aux fausses informations»
«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
Tags:
cote de polularité, infirmier, gouvernement, rémunération
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook