France
URL courte
Cinquième semaine de confinement en France (60)
2911323
S'abonner

Après des outrages à agents consécutifs lors d’un contrôle de police à Angoulême, un des soldats circulant en voiture sans attestations de déplacement, aurait insulté les policiers avant d’être interpellé. Une dizaine de ses collègues sont venus protester devant le commissariat.

Un militaire de 24 ans a été placé en garde à vue à Angoulême, en Charente, après un contrôle de police, rapporte Sud-Ouest. Les faits se sont produits dans la nuit du 16 au 17 avril.

Selon le quotidien, plusieurs soldats se trouvaient à bord d’une voiture, circulant sans les attestations de déplacement nécessaires dans le cadre des mesures de confinement prises pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Comme le relate Sud-Ouest, l’un des militaires, alcoolisé et vexé par les remontrances des forces de l’ordre, aurait insulté les policiers, après quoi il a été interpellé.

D’après la source, une dizaine de soldats se sont alors rassemblés devant le commissariat pour protester contre la garde à vue de leur camarade, provoquant un certain tapage. 

Une enquête a été ouverte par le parquet.

Dossier:
Cinquième semaine de confinement en France (60)

Lire aussi:

En continu: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo, des blessés
Marseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires - vidéo
Crise du Covid: «leur stratégie de déni ne fait que renforcer la défiance des Français à l’égard des politiques»
Tags:
confinement, police, soldats, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook