France
URL courte
Cinquième semaine de confinement en France (60)
7205
S'abonner

En plein confinement, un Italien a pris le taxi pour aller de Paris à Turin et a fini verbalisé en Savoie. De plus, le chauffeur n’avait pas de licence taxi ni de permis de conduire. 

Un ressortissant italien vivant à Paris a été interpellé par la police aux frontières à Modane, en Savoie, alors qu’il était à bord d’un taxi, relate Le Dauphiné Libéré. Les faits se sont déroulés samedi 18 avril.

Comme le rapporte le quotidien, l’homme avait pris un taxi qui devait le ramener à la ville italienne de Turin pour 1.000 euros, malgré les règles du confinement.  

Après avoir passé la frontière, il a compris que son idée était mauvaise et a décidé de convaincre le chauffeur de faire demi-tour. Pourtant, la voiture a été arrêtée par les policiers au passage de la plateforme du tunnel du Fréjus. 

Selon le média, l’Italien a été verbalisé et devra payer 135 euros d’amende pour non-respect des mesures du confinement lié au coronavirus. 

La verbalisation des deux individus 

Quant au conducteur, les forces de l’ordre ont découvert qu’il conduisait la voiture d’un ami, un chauffeur de taxi qui était malade et lui avait demandé de le remplacer pour cette course. Il n’avait donc pas de licence taxi, en plus d’avoir perdu son permis de conduire après des retraits de points. Il devra lui aussi payer 135 euros et sera poursuivi pour exercice illégal de la profession ainsi que pour conduite malgré l’annulation du permis de conduire. 

Dossier:
Cinquième semaine de confinement en France (60)

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
amende, Italie, Covid-19, confinement, taxi, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook