France
URL courte
Polémique autour de l'usage de la chloroquine contre le coronavirus - avril (18)
5619103
S'abonner

Interrogé par BFMTV, le président de Sanofi France a affirmé que l’entreprise ne finançait plus les recherches du professeur Raoult et de son institut. Il a également rappelé que les capacités de production du Plaquenil, un médicament à base d’hydroxychloroquine, étaient importantes.

Invité sur le plateau de BFM TV, le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, a affirmé que ses laboratoires n’étaient plus impliqués dans le financement de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée, où officie le professeur Didier Raoult

Le dirigeant précise que les recherches dans cet institut ne sont plus financées par Sanofi France depuis 2015.

Cette déclaration intervient alors que l’usage de la chloroquine fait toujours débat en France. Ce traitement mis en avant par le professeur Raoult pour lutter contre le Covid-19 est justement commercialisé par l’entreprise Sanofi sous sa forme médicamenteuse, le Plaquenil.

Une capacité de production importante

Au micro de BFM TV, Olivier Bogillot a également insisté sur la possibilité de produire en grand nombre des tablettes de Plaquenil, si le besoin s’en faisait sentir. Indiquant qu’un «pic de demandes» avait eu lieu, suite à l’autorisation du médicament dans les établissements de santé, il a rappelé l’existence d’importants stocks.

«On ne manque pas de Plaquenil. On a des capacités de production, on a des éléments de stock, on a une filière qui est extrêmement bien huilée […]. Depuis quelques semaines, on a largement augmenté nos cadences de production pour répondre à la demande, si demain ce médicament s’avère efficace», a-t-il expliqué sur BFM TV.
Dossier:
Polémique autour de l'usage de la chloroquine contre le coronavirus - avril (18)

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Tags:
Covid-19, chloroquine (chloroquinine), Sanofi, Didier Raoult
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook