France
URL courte
12526
S'abonner

La France a déjà recensé 21.340 décès, a constaté la direction générale de la Santé. En cela, les hospitalisations et les cas graves suivent une dynamique de réduction, avec 5.218 patients en réanimation contre 5.433 hier et 29.741 personnes hospitalisées contre 30.106.

L'épidémie de Covid-19 a tué 21.340 personnes en France depuis début mars, dont 544 décès enregistrés depuis le 21 avril, mais la pression sur les hôpitaux continue de s'alléger, avec deux semaines de baisse du nombre de patients en réanimation, a annoncé mercredi 22 avril le directeur général de la Santé.

Au total, 13.236 personnes sont décédées à l'hôpital, soit 336 de plus en 24 heures, et 8.104 dans les maisons de retraites médicalisées et autres établissements médico-sociaux (+208), a déclaré Jérôme Salomon lors de son point presse quotidien. 119.151 cas d'infection ont été constatés.

«La cause de Covid-19 apparaît de plus en plus dans les causes médicales de décès», a-t-il précisé.

Mais le nombre de personnes hospitalisées et en réanimation poursuit sa lente décrue, à 5.218 patients, près de 2.000 de moins qu'il y a deux semaines.

Il s'agit du quatorzième jour consécutif de baisse (-215 en 24 heures) de cet indicateur très scruté par les professionnels, car baromètre de la pression pesant sur le système hospitalier.

Capacités dépassées

Toutefois, cette pression reste forte, le nombre de patients en réanimation dépassant les capacités de la France en la matière avant le début de l'épidémie, qui étaient de 5.000 lits. D'autant que quelque 2.000 malades pour d'autres pathologies sont aussi actuellement hospitalisés en services de réanimation en France, a souligné M.Salomon.

Et pour le huitième jour consécutif, le nombre total de personnes hospitalisées baisse également: elles étaient mardi 29.741 en France, soit 365 de moins en 24 heures.

Toutefois, il s'agit toujours «d'une épidémie massive, sévère», qui a causé l'hospitalisation de «près de 85.000» personnes depuis début mars, a rappelé M.Salomon, soulignant que «la circulation du virus reste à un niveau élevé», et appelant comme tous les jours au respect du confinement et des gestes barrière.

Le Covid-19 avec nous pour «longtemps»

Le monde est loin d'en avoir fini avec le nouveau coronavirus, alors que l'épidémie n'en est qu'à ses débuts dans la plupart des pays, avait précédemment averti l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Ne vous y trompez pas: nous avons encore un long chemin à parcourir. Ce virus nous accompagnera pendant longtemps», a prévenu le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l'agence onusienne à Genève.

La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 177.800 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
Covid-19, Jérôme Salomon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook