France
URL courte
14818
S'abonner

Le nombre de cambriolages dans les établissements commerciaux et sociétés de la capitale a augmenté de plus de 50% au premier trimestre 2020, alors que les vols et violences affichent une timide baisse.

La pandémie a aussi des effets sur la criminalité: au premier trimestre 2020, 1.114 cambriolages ont été recensés à Paris, soit une hausse de 56% par rapport à l’an dernier, selon les chiffres communiqués par la préfecture de police aux députés parisiens, rapporte l'AFP.

Les pharmacies sont particulièrement exposées aux cambriolages, relève un responsable de la mairie de Paris cité par l'agence. Ce qui s’explique notamment par le fait qu’elles figurent parmi les rares commerces ouverts où l’on peut se procurer, outre les masques et médicaments, de l’argent en liquide.

Vols et violences en légère baisse

Dans le même temps, les cambriolages de résidences principales ont baissé de près de 2%, bien que ce chiffre soit remis en question du fait que ceux qui ont quitté Paris n’ont pas encore pu constater s’ils avaient, ou non, été victimes d’un cambriolage, indique la source.

Toujours d’après le document, les violences physiques, vols de voitures, vols à la roulotte, destructions, dégradations et incendies volontaires sont en baisse à Paris. Les violences sexuelles ont également diminué de près de 4% par rapport à la même période en 2019.

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
cambriolage, commerce, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook