France
URL courte
4452201
S'abonner

Des policiers ont été filmés à Toulouse alors qu'ils tentaient de maîtriser un homme avec une muselière. Le syndicat Alliance Police insiste sur la résistance de cet individu «potentiellement porteur d'une grenade» qui s’était évadé d'un hôpital psychiatrique.

Depuis quelques heures, une vidéo présentant l’interpellation musclée d’un individu à Toulouse fait le tour des réseaux sociaux. Sur les séquences relayées, un homme est maintenu au sol par des policiers et frappé par un troisième avec une muselière.

Un fonctionnaire ordonne à l’individu de s’allonger. «Couche-toi, couche-toi», répète-t-il, alors que l'homme lui crie: «Je m'étouffe».

​D'autres policiers arrivent en renfort des trois premiers, sans toutefois intervenir sur l'interpellation.

«Potentiellement porteur d'une grenade»

Comme l’a raconté à France 3 Occitanie le syndicat Alliance Police de la région, l'homme s'était échappé du service psychiatrique de l'hôpital Purpan à Toulouse dans la nuit du 24 au 25 avril. Il avait été signalé comme «violent et dangereux et potentiellement porteur d'une grenade et d'une arme de poing».

Selon David Leyraud, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Police Occitanie, il était difficile de maîtriser ce suspect «mesurant 1m90 et pesant 120 kilos»:

«L'homme est violent, il frappe. Il donne des coups de poings et il parvient à mettre sa main dans la bouche d'un fonctionnaire de police en criant qu'il a l'hépatite C», a expliqué au quotidien régional M.Leyraud.

Comme l’a précisé le secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Police Occitanie, les policiers n'avaient pas de taser, ils ont donc utilisé une muselière pour le contraindre, ce qui était écrit dans la procédure.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Tags:
interpellation, Alliance Police nationale, police, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook