France
URL courte
5016148
S'abonner

En dressant un parallèle entre les étrangers régularisés qui ont participé à la libération de la France en 1945 et les clandestins d’aujourd’hui, l'ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit a appelé sur France 5 à régulariser près de 100.000 sans-papiers afin de «libérer le pays du coronavirus».

Invité le 26 avril de l’émission C Politique sur France 5, l'ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit a apporté son soutien à une tribune de parlementaires appelant à la régularisation des immigrés clandestins.

«Il y a eu une très belle tribune qui demande la régularisation en France d'environ 100.000 sans-papiers qui travaillent en ce moment sur différents petits boulots très importants», a déclaré l’ancien homme politique.

En reprenant comme il le dit «le vocabulaire de Macron», M.Cohn-Bendit a précisé que les clandestins faisaient partie «des combattants de la France pour libérer le pays du coronavirus».

«Comme on a régularisé tous les étrangers qui ont participé à la libération de la France en 1945, faisons la même chose pour les combattants de la France contre le virus!», justifie-t-il ses propos.

Appel à la régularisation des immigrés clandestins

Une tribune publiée dans Libération, le 10 avril dernier, a été rédigée par des députés français qui demandent qu’«une carte de résident soit attribuée à toutes les personnes migrantes, afin de leur permettre d’accéder à un travail et à un logement digne» pendant l’épidémie de coronavirus, invitant à s'inspirer de l’exemple portugais.

Ainsi, le Portugal a décidé de prolonger les droits des immigrés en cours de régularisation jusqu'au 30 juin afin de les protéger durant la crise sanitaire. En Italie, un décret va permettre aussi la régularisation d'environ 200.000 clandestins qui pourront obtenir un contrat dans des entreprises agricoles souffrant surtout du manque de main-d'œuvre pendant cette période.

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Tags:
régularisation, Covid-19, sans-papiers, Daniel Cohn-Bendit, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook