France
URL courte
Septième semaine de confinement en France (46)
5747239
S'abonner

Le déconfinement prévu le 11 mai se fera dans les départements différenciés en «vert» et en «rouge» en fonction de trois critères, notamment la circulation du virus, les capacités hospitalières en réanimation et la disponibilité des tests et des moyens de détection des cas, a déclaré ce 28 avril le Premier ministre.

Présentant le projet gouvernemental de déconfinement, Édouard Philippe a annoncé ce mardi 28 avril que les départements seraient différenciés en «vert» ou «rouge» pour le 11 mai, date prévue du début de la levée du confinement.

Cette levée devra être adaptée en fonction des territoires et des circonstances. Les départements «verts» pourront appliquer le déconfinement de manière large, contrairement aux «rouges» où le processus sera plus strict. Entre-temps, le gouvernement souhaite réduire les déplacements entre  les départements et les régions aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux.

Le gouvernement souhaite doter les autorités locales, notamment les maires et les préfets, de la possibilité d’appliquer la stratégie nationale en fonction de l’évolution de l’épidémie, a-t-il ajouté.

L’ouverture des collèges à partir du 18 mai pourrait être envisagée seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, a déclaré M.Philippe.

Les critères du déconfinement

Pour cela, trois critères seront étudiés le 7 mai pour déterminer dans quel département «la circulation du virus reste active», «les capacités hospitalières en réanimation restent tendues» et «le système local de tests et de détection des cas contacts ne soit pas suffisamment prêt», a expliqué le Premier ministre devant les députés.

Cependant, la date pourrait être reportée si le nombre quotidien de nouveaux cas augmente de nouveau, a prévenu le chef du gouvernement. 

Si le nombre de nouveaux cas n’augmente pas d’ici le 11 mai, une deuxième étape du déconfinement s’ouvrira à partir du 2 juin. Ainsi, il a appelé tous les Français «à la plus grande discipline» pour «lutter contre les risques de relâchement que nous sentons monter dans le pays». Dans le cas contraire, la France restera confinée après le 11 mai. 

Dossier:
Septième semaine de confinement en France (46)

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
«Deuxième vague» de coronavirus: réalité ou psychose?
Tags:
épidémie, gouvernement, Covid-19, Édouard Philippe, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook