France
URL courte
Sixième semaine de confinement en France (45)
3525201
S'abonner

Deux experts critiquent la décision du ministère de la Santé de ne pas indemniser les salariés contaminés par le coronavirus au titre des maladies professionnelles. Dans une tribune dans Le Monde, ils dénoncent une insulte faite à ceux qui luttent «en première ligne» face à l’épidémie.

Deux experts de la santé au travail ont publié une tribune dans le journal Le Monde, reprochant au ministre de la Santé de délaisser les salariés contaminés par le coronavirus.

 En effet, devant l’Assemblée nationale, Olivier Véran avait déclaré que seuls les soignants pourraient bénéficier d’une indemnisation automatique au titre des maladies professionnelles, en cas d’infection au coronavirus.

François Desriaux et Philippe Karim Felissiy voient un «bras d’honneur» adressé aux agents et salariés infectés, dont certains garderont des séquelles. Selon eux, cette décision laisse sur le bord de la route les «soldats de la République en première ligne dans la lutte contre l’épidémie».

Mal équipés, mal informés, puis délaissés?

Les deux experts demandent que ne soient pas oubliés ceux «qui auront largement contribué à la survie de la nation», citant les caissières, les gardiens de la paix ou les aides à domicile.

«Leur abnégation est d’autant plus méritoire qu’ils sont montés au front, souvent sans l’équipement minimal de protection contre le Covid-19 et en étant très mal informés de la réalité du risque et des moyens de s’en protéger», précisent les spécialistes dans leur tribune dans Le Monde.

Ils soulignent les difficultés auxquelles seront confrontés les agents et salariés contaminés pour faire valoir leurs droits, si aucune mesure n’est prise, parlant de procédure «longue et incertaine» auprès des organismes de sécurité sociale.

Dossier:
Sixième semaine de confinement en France (45)

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Olivier Véran, Covid-19, droit du travail, indemnités maladie, indemnisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook