France
URL courte
111017
S'abonner

L’apparition de dizaines d’enfants en Europe affectés par une maladie inflammatoire grave dont les symptômes rappellent celle de Kawasaki inquiète les médecins qui tentent de déterminer s’il y a un lien avec le coronavirus. La situation est prise «très au sérieux» par le ministre de la Santé Olivier Véran.

L’alerte, qui est partie ce week-end du Royaume-Uni, fait état d’une maladie grave touchant les enfants et dont les symptômes digestifs, respiratoires ou infectieux rappellent la maladie de Kawasaki. Des cas ont également été constatés récemment en France, en Italie, en Espagne et en Suisse.

Évoquant son inquiétude face à la situation, le ministre britannique de la Santé Matt Hancock a laissé entendre qu’elle pouvait être liée au coronavirus.

«C’est une nouvelle maladie qui, selon nous, peut être causée par le virus Covid-19. Nous n’en sommes pas sûrs à 100% parce que certaines des personnes qui l’ont contractée n’avaient pas été testées positives», a-t-il indiqué.

Une vingtaine de cas dans les hôpitaux parisiens

Sur l'ensemble des hôpitaux parisiens, cela représente «à peu près une vingtaine d'enfants», indique à l'AFP Damien Bonnet, chef de service de cardiologie pédiatrique à l'hôpital Necker enfants malades.

Le nouveau coronavirus provoque-t-il chez un petit nombre d'enfants et d'adolescents une nouvelle maladie inflammatoire grave? C'est la question qui préoccupe plusieurs pays après l'apparition récente de cas inhabituels, en pleine épidémie de Covid-19.

«L'ensemble des pédiatres, des réanimateurs (en Europe) travaillent ensemble pour voir s'il y a lieu ou non de faire un lien avec le Covid-19, ce que je ne sais pas encore au moment où je vous parle», a déclaré le ministre français de la Santé, Olivier Véran, mercredi à l'Assemblée nationale ajoutant qu’il prenait la situation  «très au sérieux».

«Nous suivons cette question avec attention», a indiqué de son côté à l'AFP un porte-parole de l'Office fédéral suisse de la Santé.

Comment cela se manifeste-t-il? «Ces enfants viennent avec des symptômes digestifs, respiratoires ou infectieux"accompagnés"d'une atteinte cardiaque», répond le Pr Bonnet, selon qui «la plupart ont besoin d'être aidés avec des médicaments pour soutenir le fonctionnement du coeur».

Les symptômes faisant penser à la maladie de Kawasaki

Certains symptômes font penser à un syndrome du choc toxique ou à la maladie de Kawasaki.

Cette maladie qui touche les enfants entraîne une inflammation des vaisseaux sanguins (éruptions cutanées, ganglions, conjonctivite, problèmes cardiaques dans les formes graves...).
«Chaque vaisseau sanguin du corps est en feu », a résumé à l’AFP Sunil Sood, spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital pour enfants Cohen's children de New York.

Une maladie pas fréquente devient plus fréquente

Dans tous les pays où ces quelques cas ont été rapportés, certains jeunes patients ont été testés positifs au Covid-19 et d'autres négatifs. Le lien de cause à effet entre le coronavirus et ces syndromes inflammatoires n'est donc pas établi avec certitude.

Pour autant, la conjonction des deux interpelle.

«On est dans le temps de l'épidémie de Covid-19, on voit une maladie pas fréquente devenir plus fréquente. Ça nous interroge», explique le Pr Bonnet.

Dans tous les pays concernés, les spécialistes appellent à une vigilance accrue pour mieux repérer les cas d'enfants hospitalisés pour une maladie inflammatoire atypique, et déterminer si oui ou non il y a un lien avec le Covid-19.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Moyen-Orient: nouvelle guerre froide entre la Chine et les États-Unis
Tags:
maladies, enfants, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook