France
URL courte
8334
S'abonner

Un criminel espagnol recherché depuis 10 ans en Italie a été interpellé samedi à l’aéroport de Roissy par la police française, a appris vendredi l’AFP auprès de la police judiciaire française.

Juan Testa, 36 ans, recherché depuis dix ans par la police italienne a été interpellé samedi à l’aéroport de Roissy, a indiqué à l’AFP Jean-Jacques Colombi, chef de la division des relations internationales de la police judiciaire française.

«C’est un criminel espagnol, connu pour trafic de drogue et ancien proxénète qui s’était soustrait à la justice italienne», a-t-il précisé.

Avant de prendre la fuite il y a dix ans, l’homme a notamment séquestré et violé une femme qu’il soupçonnait de vouloir témoigner contre lui.

Les services d’enquête l’ont localisé en Asie centrale puis à Taïwan, d’où il a été expulsé.

Arrêté à sa descente d’avion 

Juan Testa a été arrêté samedi matin à sa descente d’avion à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, il est actuellement en attente d’être remis aux autorités italiennes.

«Il y a eu beaucoup d’intervenants sur cette affaire», souligne Jean-Jacques Colombi, qui salue la «qualité de la coopération franco-italienne» mais aussi «le bon fonctionnement des outils de coopération internationale», tels qu’Europol et Interpol, ayant abouti à cette arrestation.

«L’année dernière, que ce soit des criminels étrangers en France ou des criminels français à l’étranger, nous avons arrêté ainsi 2.000 personnes recherchées», souligne-t-il.

Le confinement dû à la pandémie de coronavirus «a renforcé la coopération entre les pays partenaires européens», selon Jean-Jacques Colombi.

«Sur les affaires grave, la pandémie n’a pas d’impact négatif. Sur les gros dossiers, ça ne change strictement rien», prévient-il.

Lire aussi:

Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
«Pour ne pas avoir conscience qu’il y a un privilège blanc, il faut être Blanc», tance Lilian Thuram
Tags:
interpellation, Roissy-Charles-de-Gaulle (aéroport), Roissy, criminels, Espagne, Italie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook